top of page

Retour sur la retraite créative autour du feutrage


Du 10 au 13 juin dernier a eu lieu la retraite créative tant attendue, dédiée au feutrage dans tous ses états !


Beau temps et bonne humeur furent au rendez-vous et ce fut un vrai bonheur que de pouvoir organiser et animer un tel stage avec plus d'une quinzaine de stagiaires très enthousiastes dans le massif de la Chartreuse. Un lieu que j'affectionne particulièrment et situé à moins d'une heure de chez moi. En plus, j'étais accompagnée d'une partenaire de choc, Héléna Zaichik, à qui j'avais proposé de co-animer les ateliers durant ces 3 jours. Une vraie chance qu'elle ait accepté !



Cependant, je pense que la plus grande chance était tout d'abord de bénéficier d'un cadre aussi exceptionnel pour pouvoir organiser cet événement qu'est la ferme des Bélines, lieu d'accueil et de création. Cette ferme appartient à Nadège, bergère, fine connaisseuse de la nature et passionnée par l'élevage de ses brebis, qui nous a ouvert ses portes et bien plus encore...



La ferme des Belines est une exploitation qui compte plus d'une centaine de brebis et d'agneaux en élevage extensif où les produits d'élevage sont valorisés autant que possible. Alors que la toison représente souvent une contrainte voire un déchet pour de nombreux éleveurs tournés vers la production de viande, Nadège fait tout son possible pour valoriser tous les produits d'élevage de ses bêtes. Ainsi, sa boutique-atelier présente : laine cardée naturelle ou teintée végétalement, pelotes de laine filée, tricots, articles crochetés, savons au lait de brebis et même quelques produits locaux à déguster. Elle est habituée à recevoir des groupes scolaires et visiteurs de tous bords pour faire découvrir sa profession.


Avant de retourner à son travail, Nadège nous a d'abord fait une petite présentation de son activité. Cela nous a permis en même temps de saisir les enjeux que constituent la laine de mouton et la complexité d'exploiter cette matière naturelle. Durant le séjour, ce fut un vrai plaisir d'aller à la rencontre des troupeaux qui broutent dans les alpages à cette époque et d'avoir sa perception en tant qu'agricultrice des atouts et des contraintes que présentent un tel milieu, jouant des coudes entre agriculture de qualité, tourisme d'été, sports d'hiver, écologie et pression démographique. Personnellement, chaque discussion avec Nadège me donne un nouvel éclairage très intéressant sur cet environnement et je crois bien que tout le monde a partagé mon ressenti.




Ainsi après une brève présentation de chacune (et oui, nous n'étions que des filles !), la première journée d'ateliers a pu se mettre doucement en place. La boutique fut équipée de grandes tables pour accueillir le feutrage à l'aiguille conduit par Héléna Zaichik. Fidèle a sa spécialité pour le feutrage en volume réaliste, Héléna a proposé la réalisation d'une jolie mésange spécialement préparée pour ce stage. Cette dernière fut feutrée avec les laines de la ferme teintées naturellement par Nadège. Un projet ambitieux mais réalisé avec succès par tout le monde avec quelques fantaisies de couleurs et de plumages !




Pendant ce temps, juste en face, la bergerie préalablement nettoyée de fond en comble un peu plus tôt que de coutume spécialement pour l'occasion, nous a permis de disposer d'un vaste espace pour les ateliers de feutrage à l'eau aux côtés des quelques agneaux qui restaient à l'abri. Nous avons donc feutré à l'eau et au savon au rythme des bêlements et cela nous a bien fait rigoler !




Pour se faire la main avec quelques principes de base du feutrage à l'eau, j'ai proposé de démarrer la journée avec le feutrage d'un savon. Un projet simple, rapide et ludique qui permet d'aborder la technique de façon détendue tout en créant un petit article-souvenir.



Car après cela nous sommes passées aux choses sérieuses... et il valait mieux garder son énergie pour le projet dudit stage : la pochette feutrée à l'eau. Je crois bien que la majorité des participantes furent surprises de l'énergie physique que cette activité suppose et c'est non sans redoubler d'efforts que chaque pochette a pu aboutir à un foulage de qualité. Alors que la base fut systématiquement feutrée avec une laine de couleur naturelle, motifs et couleurs pouvaient être ajoutés ensuite au grès des envies. Voici un aperçu des réalisations avec différents effets de couleurs et recherches artistiques dans la pose dela laine cardée.



Nos journées étaient ponctuées par une pause déjeuner bien méritée ! Un peu courte mais très sympa au gîte Le sabot de Vénus qui nous procurait les repas (bio et local) et où on a pu profiter de leur agréable terrasse.



Et pour ceux qui le souhaitaient, il était possible de bénéficier d'un cours de yoga au gîte en soirée ou simplement d'aller se promener. Juste au-dessus du hameau du Désert où se trouvent le gîte et la ferme, il y a une vue imprenable sur le Mont Blanc.



Nous avons terminé le dimanche matin par un projet permettant de réunir tout le monde autour d'une même table avec de feutrage (à l'aiguille) brodé. Héléna et moi étions enfin réunies pour co-animer ce cours ! Après le feutrage à l'aiguille en volume avec l'oiseau et le feutrage à l'eau d'une pochette, ce projet permettait d'aborder un nouvel aspect du feutrage de façon plus détendue et surtout, qui permet ensuite de travailler un tas de textiles. J'ai proposé de faire Garance, l'ibis tiré de la collection d'oiseaux feutrés et brodés que j'ai déclinée en fiches-tuto.



Après un dernier repas partagé, la majorité des participantes venant de loin sont reparties. Avec mon amie Caroline aka Carotricote ainsi que Laurence et Lucile qui habitent Chambéry, nous avons fait une très belle randonnée jusqu'au sommet nommé la pointe de la Cochette qui culmine à 1618 m d'altitude, pour prendre un peu de hauteur et finir en beauté ces 3 jours stage.


Voilà pour cette première retraite que j'étais impatiente de réaliser suite à quelques années compliquées pour mettre en place ce type d'événement. Cependant, entre temps, j'ai fait la connaissance de quelques créatives qui furent mes partenaires de route dans cette aventure avec Héléna, Caroline (Carotricote) et Valentine (Happy as a bee) que je remercie pour leur soutien. C'était une très belle occasion de passer un vrai moment de partage ensemble.


Ce n'est pas évident de parler au nom de tout le monde mais je crois que nous avons toutes terminé ce séjour avec de nouvelles amies ou du moins, de belles relations liées à l'univers de la création et du fait-main. Nous avons vu les créations en éco-print de Haykou, les idées de la recyclerie créative de Les Recoupettes venues de Lille, le projet de valorisation des produits de la laine de Camille qui a créé la marque Lanana éco, les projets pédagogiques au crochet de Anne ainsi que toutes les autres participantes venues avec leur amour pour la laine cardée et le plaisir de créer.



Quant à moi, je fais le bilan des aspects techniques et logistiques à améliorer et je me prends à rêver d'avoir quelqu'un qui pourrait les prendre en charge afin de pouvoir mieux me consacrer à la transmission et profiter pleinement, surtout humainement parlant, de ces instants.


En attendant, merci à toute les participantes pour votre confiance, votre bienveillance et bravo pour votre persévérance dans ces projets de feutrage aussi ambitieux à l'eau qu'à l'aiguille !







2 commentaires

2 Comments


Un grand remerciement Jennifer pour ces 3 journées créatives en Chartreuse auprès de passionnées de cette matière noble. Les rencontres et les objets réalisés sont de présents précieux. Merci !

Like

Super retraite de laquelle je suis repartie avec plein de magnifiques souvenirs et où j'ai fait de bien belles rencontres ! Merci pour ces 3 belles journées hors du temps dans un cadre magnifique avec des personnes géniales et du feutrage à gogo !

Like
bottom of page